Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Réagissez aux articles historiques sur Béthune publiés dans la Voix du Nord


Quand Béthune subissait les affres de l’occupation

Publié par Arnaud Willay sur 2 Mai 2014, 18:00pm

Catégories : #Guerres mondiales

La feldgendarmerie se trouvait rue Dellisse-Engrand

La feldgendarmerie se trouvait rue Dellisse-Engrand

Jeudi prochain, on pourra se rappeler que le 8 mai 1945, les combats cessaient dans toute l’Europe suite à a la capitulation allemande. La seconde guerre mondiale ne se terminera que le 2 septembre suite à la capitulation du Japon.

    A côté des bombardements de l’ancienne rotonde SNCF qui accueille aujourd’hui un centre commercial, la ville de Béthune a subi l’occupation allemande dès 1940. Les allemands arrivent à Béthune le 24 mai. Ils investissent l’église Saint-Vaast pour y installer un central téléphonique. L’armée ennemie allait progressivement prendre possession de la cité.

   Au début, l’occupation se concentrait à la cité des cheminots. La feldgendarmerie se trouvait elle rue Dellisse-Engrand (notre photo). L’inspection des troupes se déroulait elle au pied du beffroi. Le stade de football est devenu lui un camp de prisonniers. Un camp qui a accueilli jusqu’à 3000 prisonniers.

   L’occupation s’est finalement terminée le 4 septembre 1944, date à laquelle les anglais arrivaient dans la cité de Buridan. Si l’atmosphère était festive, la prudence restait de mise. Des tireurs allemands étaient restés en embuscade en haut de l’Hôtel du vieux beffroi. Des tireurs qui allaient vite rejoindre le stade, devenu alors un camp de prisonniers pour les soldats de l’armée du Reich.

 

Arnaud WILLAY (parution dans La Voix du Nord, le 4 mai 2014)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents