Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Réagissez aux articles historiques sur Béthune publiés dans la Voix du Nord


1918 : des délibérations valables malgré l’absence des conseillers municipaux

Publié par Arnaud Willay sur 16 Novembre 2014, 07:36am

Catégories : #Histoire politique

En 1918 la mairie était à reconstruire

En 1918 la mairie était à reconstruire

Mardi dernier, Béthune commémorait le souvenir du 11 novembre 1918 et de la Grande Guerre. Une date qui marque la fin des combats de la première guerre mondiale et la victoire des alliés face à l’Allemagne. En 1918, la vie allait reprendre un cours normal après quatre années de combats.

A Béthune, la vie démocratique a véritablement repris en décembre. C’est le 8 décembre 1918 que s’est tenu le premier conseil municipal d’après guerre. De qui pouvait-on parler  à Béthune à la fin de l’année 1918 ?

La reprise était difficile. 15 conseillers étaient absents à cette séance présidée par Alexandre Morel, conseiller faisant fonction de Maire. Il rappelait qu’en vertu de la loi du 5 avril 1884, même si le quorum n’était pas atteint, les délibérations prises étaient valables.

Le conseiller Daquin était partisan de toute mesure tendant à ramener la vie normale à Béthune. On désirait étudier au plus vite la réouverture du collège des garçons. 450  prisonniers allemands allaient être affectés aux travaux de déblaiement et d’assainissement de Béthune.

Enfin, l’assemblée délibérante émettait le vœu que le gouvernement fasse procéder à la démobilisation des conseilles municipaux. Une mesure jugée indispensable tant les questions abordées au conseil allaient être de la plus haute importance pour la reconstruction de la cité.

Arnaud WILLAY (parution dans La Voix du Nord, le 16 novembre 2014)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents