Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Réagissez aux articles historiques sur Béthune publiés dans la Voix du Nord


Un mois d'avril dangereux pour Louis-Philippe Ier

Publié par Arnaud Willay sur 25 Avril 2007, 18:19pm

Catégories : #Histoire politique

LOUIS-PHILIPPE-IER.jpgIl y a des mois de l’année qui sont parfois dangereux pour le pouvoir en place. Le mois d’avril 1846 aurait pu être fatal à Louis-Philippe Ier.

   Le 16 avril 1846 un attentat est perpétré contre le Roi Louis-Philippe Ier à Fontainebleau. Celui qui fut Roi des français depuis 1830 avait bien failli perdre la vie et le pouvoir dans des circonstances dramatiques.

   Louis Philippe arriva au pouvoir à la faveur d’un soulèvement populaire ce qui lui valut le surnom de « Roi des barricades ». Il mena une politique qui favorisa la grande bourgeoisie. Dès 1846, le Roi devra affronter une crise financière qui entama sa popularité et favorisa le développement de l’opposition. Une opposition très présente durant son règne à un tel point qu’il fut victime de plusieurs attentats, notamment en 1835 et en 1846.

   Le 25 avril 1846, le conseil municipal de Béthune vote une adresse au Roi pour exprimer son indignation face à cet acte de contestation. La pratique des adresses au pouvoir en place était fréquente au dix neuvième siècle. On en retrouve régulièrement dans les registres des délibérations du conseil municipal de Béthune. Les occasions étaient diverses pour féliciter l’action du pouvoir : naissance, attentat, réussite dans la politique extérieure…..

   Ainsi, le 21 mars 1856 à l’occasion de la naissance du prince impérial « le conseil municipal de Béthune organe des sentiments de la population remercie de la providence de cette nouvelle faveur, qui comble les vœux de sa majesté et réalise les plus chères espérances du pays ».

   Le 19 janvier 1858 une adresse a été envoyée à l’Empereur des français à l’occasion de l’attentat dirigé contre lui le 14 janvier « le conseil municipal de Béthune pénétré de reconnaissance envers la providence qui a fait échouer l’exécrable tentative dirigée contre l’Empereur et sa noble compagne dépose à leur pied l’hommage de son respectueux dévouement ».

   Le 24 juillet 1859, le conseil envoya une adresse de félicitation à l’Empereur à l’occasion de la victoire de l’armée d’Italie et de la conclusion de la paix : « la Ville de Béthune dépose à vos pieds l’hommage de la profonde admiration….prenant en main la défense d’un peuple opprimé, vous avez conduit votre armée de victoire en victoire à des triomphes qui ont encore agrandi son prestige et montré qu’elle pouvait conquérir le monde ».

 Arnaud Willay (parution dans La Voix du nord, le 22 avril 2007)

Illustration : Louis-Philippe Ier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents