Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Réagissez aux articles historiques sur Béthune publiés dans la Voix du Nord


Année 1792 : Béthune solidaire avec la capitale des Flandres

Publié par Arnaud Willay sur 30 Septembre 2007, 09:30am

Catégories : #Période révolutionnaire

maximilien.jpgLa période qui a suivi la Révolution française a été particulièrement agitée dans l’histoire de France. Loin de la sérénité affichée dans les 17 articles de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, la fin du mois de septembre s’annonçait difficile pour la capitale des Flandres. 
   En effet, le Maire de Lille lançait un appel au secours, le 30 septembre 1792 : « Exposés au bombardement le plus vif de la part de l’ennemi qui ne cesse de tirer sur notre ville à boulets rouges et à bombes…nous prions au nom de la patrie de nous envoyer vos pompes….. ». 
Un appel désespéré dont l’écho arrivera jusqu’à la cité de Buridan. Des pompiers, une pompe à incendie, une mobilisation citoyenne…Béthune mit tout en œuvre pour permettre à Lille de repousser les assauts de l’ennemi….mais quel ennemi ?
   En fait, Lille a subi un siège du 29 septembre au 8 octobre 1792. En avril, l’Assemblée nationale déclara la guerre aux Pays-Bas autrichiens. 13000 autrichiens, commandés par Albert de Saxe décidèrent d’assiéger Lille. Les récits historiques sur ce siège mettent en évidence la violence de l’attaque : « le 29 septembre 1792, bombes et boulets rouges incendiaires pleuvent sur le quartier Saint-Sauveur et sur la Grand Place de Lille ». 
   Béthune connut de nombreux sièges, en particulier celui de 1710. En ce début de 18 ème siècle, la cité de Buridan du subir la menace des troupes anglo-hollandaises. Le siège se termina mal pour le gouverneur Dupuich-Vauban avec la capitulation de la ville le 29 aout 1710. 
   Des seigneurs de Béthune se sont aussi illustrés dans des sièges. C’est le cas de Maximilien de Béthune (notre photo), principal conseiller du Roi Henri IV. Maximilien joua un rôle décisif à la tête de l’artillerie lors du siège d’Amiens en 1597 qui se termina par une victoire française sur les espagnols.

 
      Arnaud WILLAY (parution dans La Voix du Nord, le 30 septembre 2007)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents