Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Réagissez aux articles historiques sur Béthune publiés dans la Voix du Nord


1929 : Deux sauvages pour un Hôtel de Ville

Publié par Arnaud Willay sur 4 Août 2011, 04:15am

Catégories : #Monuments béthunois

Le feuilleton de l'été 2011 : la reconstruction de l'Hôtel de Ville (épisode 18 sur 23)    HOTEL DE VILLE PHOTO 018

 

1929….l’Hôtel de Ville se dévoilait enfin à la population après des années de discussion sur son emplacement. Si vous regardez la façade principale aujourd’hui, deux sauvages y trônent fièrement. 

 

   C’est le 6 mars 1929 qu’il avait été décidé de placer ces deux sauvages sur la façade du bâtiment. Ces deux statues énigmatiques sont placées au-dessus du balcon d’honneur de l’Hôtel de Ville. Jacques Alleman a fait appel à Edgar Boutry qui réalisa la statue du monument aux morts pour concevoir ces sauvages. Des statues qui avaient couté à l’époque 9650 francs. Ces sauvages sont censés symboliser l’occupation ancienne de Béthune.  

   Ce qui frappait dans la conception de l’Hôtel de Ville, c’est son aspect monumental. A côté de la question des sauvages, la conception des cheminées interpelait l’architecte.

   En effet, l’ampleur de la salle du conseil et de la salle des mariages rendait nécessaire de remplacer les cheminées prévues par des cheminées monumentales en rapport avec les dimensions des locaux. Encore une fois, la réalisation de ces cheminées ne constituait pas une dépense supplémentaire. Elle a été financée par un prélèvement sur les bénéfices dégagés par la construction des autres parties du bâtiment. Quelques mois avant l’inauguration, tout était fait pour embellir l’édifice.

 

                          Arnaud WILLAY (parution dans La Voix du Nord, le 4 août 2011)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents