Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Réagissez aux articles historiques sur Béthune publiés dans la Voix du Nord


Conon de Béthune, poète

Publié par Arnaud Willay sur 5 Août 2006, 07:23am

Catégories : #Personnalités béthunoises

Durant le mois de novembre, le livre et la lecture et l’écrit seront mis à l’honneur à Béthune. En effet, du 8 au 30 novembre, les médiathèques municipales Elie Wiesel et Jean Buridan programment plusieurs manifestations, expositions et films.
   Conon de Béthune aurait souhaité vivre cette fête du livre et de la lecture. En effet, ce poète contemporain de Jean Buridan, qui a marqué l’histoire de la littérature française au moyen âge, a toute sa place dans l’histoire de la cité.     Même si tous les détails de la vie du poète sont loin d’être connus, quelques traits de celle-ci méritent d’être soulignés. Conon, poète du XIIIème siècle, appartenait à une prestigieuse famille féodale, la Maison de Béthune. Il a notamment côtoyé la cour du Roi Philippe Auguste. Parmi les grands faits de la vie de ce chef militaire, on peut noter sa participation aux 3ème et 4ème croisades. Dans cette dernière, il fut nommé Roi d’Andrinople. Les croisades, on en décompte huit, étaient des pèlerinages militaires menés en Terre Sainte durant la période médiévale. Elles étaient décidées par le pape qui accordait à leurs participants des privilèges spirituels.
   Le passé guerrier de Conon, ne doit surtout pas faire oublier qu’il fut un des premiers trouvères de France. Le trouvère, équivalent du troubadour, était un poète lyrique qui s’exprimait e langage d’oïl aux XII et XIIIème siècle. Ses poèmes font référence à deux thèmes majeurs : l’amour et la foi chrétienne.    Cette citation extraite de l’une de ses chansons est particulièrement révélatrice de l’état d’esprit du poète « et comme je l’aime plus que tout ce qui est au monde, que Dieu me donne donc son amour sans déception ».
A l’instar de Buridan, Conon a donné son nom à une rue de la ville. Un juste retour des choses pour ce poète guerrier. 

                   A. Willay (parution dans la Voix du Nord, le 13 novembre 2005)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents