Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Réagissez aux articles historiques sur Béthune publiés dans la Voix du Nord


Un Conseil municipal endeuillé par la mort de Martial Marquant

Publié par Arnaud Willay sur 2 Septembre 2006, 14:18pm

Catégories : #Histoire politique

   Durant ce premier week end du mois de septembre, Béthune connaît les festivités très Rock and Roll liées à Béthune Rétro. Au début septembre 1922, l’ambiance était moins festive. La France apprenait le décès du député socialiste et ancien Ministre des Travaux publics Marcel Sembat. Béthune, elle, rendait hommage à son conseiller municipal : Martial Marquant.

 

    Les premiers jours de septembre 1922 ont été marqués par le décès d’un conseiller municipal, Martial Marquant. Plus qu’un collègue, le Maire Jules Senis perdait un véritable ami. C’est en tout cas ce qui ressort de son discours prononcé lors des funérailles du 6 septembre dans lequel le Premier Magistrat apportait « son suprême adieu à celui qui fut un ami sincère et un collègue dévoué aux intérêts de ses concitoyens ». L’intérêt de ce type d’éloge funèbre est certain. Il retrace les actions de l’élu et montre son implication dans la vie politique locale.

   Celui qui fut conseiller municipal depuis mai 1912 (lors de l’élection de Pierre Rinquin) a eu un rôle de premier ordre durant la première guerre mondiale. Il fut délégué par le conseil à la Commission des réfugiés. A l’époque, Béthune avait du recevoir les premiers évacués venant de Maubeuge et du Nord du pays. Il s’occupa aussi durant la guerre du ravitaillement en vivre de Béthune. En effet, il fut nommé le 23 mars 1917 à la Commission spéciale chargée de gérer le magasin municipal de ravitaillement. Une instance qui avait pour but d’étudier les moyens à employer pour ravitailler les béthunois. Elle pouvait aussi instaurer la vente à la population des denrées à des pris réduits.

   Un dévouement à la cause municipale qui ne doit pas faire oublier qu’il était très occupé par son métier d’affréteur et d’agent de la Compagnie d’assurances générales. La aussi, on peut noter qu’il a eu un rôle important durant le premier conflit mondial. Il fut désigné au Comité permanent siégeant au Ministère des travaux publics pour organiser les transports fluviaux dans le Nord, au départ de Béthune. Un poste d’autant plus important qu’en 1916, la nécessité d’une organisation rationnelle des transports par l’eau se faisait sentir. En cette période de guerre, la gestion des transports était vitale, notamment pour l’approvisionnement des usines travaillant pour la défense nationale.

Après 1918, c’est lui qui réorganisa le transport dans la ville et participa avec la Chambre de commerce et d’industrie à la création de la bourse d’affrètement. La bourse allait permettre la gestion des opérations de transport fluvial de marchandises pratiquées par les bateliers. C’était le dernier grand dossier géré par Martial Marquant avant sa mort, quatre ans après la fin de la guerre.

 

          Arnaud Willay (parution dans La Voix du Nord, le 3 septembre 2006)

  

 Illustration : Jules Senis, Maire de Béthune de 1907 à 1908 et 1919 à 1925.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents