Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Réagissez aux articles historiques sur Béthune publiés dans la Voix du Nord


L'atelier Lefebvre-Lenclos laisse sa marque à Saint-Vaast

Publié par Arnaud Willay sur 15 Septembre 2006, 18:55pm

Catégories : #Histoire religieuse

L'église Saint Vaast fut décorée par un atelier de sculpture beuvrygeois...le même auquel on consacre une exposition à l'hôtel de Beaulaincourt. 

   Depuis samedi dernier, l'art sacré s'expose à l'hôtel de Beaulaincourt. Une manifestation qui rend hommage à l'atelier de sculpture Lefebvre-Lenclos, créé à Beuvry en 1875, spécialisé dans le mobilier d’église et la création de statues de saints. Les documents exposés nous en apprennent un peu plus sur le fondateur de l’atelier.

   « Le conseil approuve et autorise Monsieur le Maire a signer un traité avec monsieur Lefebvre-Lenclos pour la fourniture desdits confessionnaux aux prix net et forfaitaire de 28 000 francs ». Cette délibération du Conseil de Béthune prise le 9 mai 1928 pour la fourniture de 4 confessionnaux destinés à l’église Saint Vaast fraîchement reconstruite apparaît comme une concrétisation du travail réalisé par Léopold Lefebvre et Camille Lenclos.
Et pourtant, le talent d’un des deux associés, Léopold Lefebvre a bien eu du mal à être reconnu. Une correspondance conservée aux Archives départementales du Pas-de-Calais en date du 26 février 1870 met en exergue les difficultés qu’il a eu pour s’instruire.
   L’intervention décrite dans cette lettre, celle d’un certain Vandersippe professeur au collège de Béthune auprès du Préfet fut décisive : En demandant une bourse d’étude, il explique que « le jeune Lefebvre…est désireux de poursuivre le but de ses aspirations artistiques.. ». Par ailleurs, le Préfet devait lui « désigner un atelier de sculpture, du moins de taille d’ornementation où il pourrait faire son apprentissage ».
   La réponse du représentant de l’Etat fut à la fois décevante et pleine d’espoir : « il n’existe pas au budget du département de crédit sur lequel je puisse accorder au jeune Lefebvre la subvention que vous me faites l’honneur de nous demander, mais la ville de Béthune à défaut de la commune de Beuvry, ne refusera pas de fournir à ce jeune homme les premiers moyens d’instruction ».
   Il n’était donc pas surprenant de trouver quelques mois après dans une délibération du conseil municipal de Béthune du 21 mai 1870 la trace de l’admission du jeune Léopold Lefebvre à l’école de dessin académique de la cité de Buridan. Un document visible en ce moment à Beaulaincourt dans lequel on apprend que « monsieur Vandersippe se porte auprès de Monsieur le Maire le garant des heureuses dispositions dont le jeune homme est doué pour le dessin et la sculpture ». Finalement, en proposant ses services pour la décoration de la monumentale église Saint Vaast, Léopold Lefebvre ne pouvait adresser plus beau remerciement à la ville de Béthune.

Exposition Atelier Lefebvre-Lenclos, 100 ans d’art sacré, visible du 16 septembre au 29 octobre, Hôtel de Beaulaincourt.


          Arnaud Willay (parution dans La Voix du Nord, le 24 septembre 2006)

Commenter cet article

Jacques Lenclos 13/10/2006 18:04


Cher Monsieur
J'ai lu avec intérêt votre article sur l'expo en place au musée de Béthune.
J'ai trouvé remarquable la présentation, le choix des oeuvres et la mise en valeur des dessins et oeuvres présentés.
Le jeune commissaire de l'exposition , Arnaud Debéve, qui ne connaissait pas du tout l'histoire de la fabrique, a bien su montrer la personnalité des deux sculpteurs.
Comme vous le faites remarquer, on ignore souvent les talents de personnes très proches. Du reste les gens de talent, de cette sorte, ne cherchent pas à se faire remarquer, mais ils contribuent tellement à la richesse de nos provinces!
Cordialement
Jacques Lenclos
fils du sculpteur

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents