Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Réagissez aux articles historiques sur Béthune publiés dans la Voix du Nord


Quand on parle de Zola dans les registres béthunois

Publié par Arnaud Willay sur 27 Septembre 2013, 16:09pm

Catégories : #Histoire culturelle

ZOLAC’était le 29 septembre 1902. L’écrivain Emile Zola trouvait la mort à Paris. L’auteur de l’assommoir, engagé dans l’affaire Dreyfus a laissé une trace dans les registres béthunois.

 

   En effet, en feuilletant les pages du registre des arrêtes du maire en 1941, on évoque Zola. Le 26 novembre 1941, le maire interdit la projection au ciné palace, boulevard Victor Hugo, du film la bête humaine de Zola. Un programme qui serait « pernicieux pour la jeunesse », à en croire l’arrêté municipal.

   Mais, Emile Zola a aussi donné son nom à une rue de Béthune. Elle se situe à quelques mètres de la place Clemenceau et de la médiathèque Elie Wiesel. C’est le conseil municipal du 12 février 1927 qui a décidé cette dénomination pour la rue qui bordait à l’époque l’ancien Hôtel des sapeurs-pompiers.

   Une délibération prise vingt cinq ans après la mort de Zola afin de lui rendre hommage. Et pour cause. Il a marqué de son empreinte la vie culturelle et intellectuelle du pays. Il est aussi connu pour avoir lancé une polémique concernant l’affaire Dreyfus. Il publia notamment dans le journal l’Aurore, le 13 janvier 1898, une lettre ouverte au Président de la République qui démontrait l’innocence de Dreyfus. Une prise de position qui allait aboutir après sa mort en 1902 à la réhabilitation du capitaine Dreyfus.

 

         Arnaud WILLAY (parution dans La Voix du Nord, le 29 septembre 2013)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents