Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Bienvenue sur le blog de Arnaud Willay

Réagissez aux articles historiques sur Béthune publiés dans la Voix du Nord


Ces histoires de cheminée qui préoccupaient le Maire

Publié par Arnaud Willay sur 21 Décembre 2013, 15:42pm

Catégories : #Béthune au 19ème siècle

numérisation0001Dans quelques jours, le père Noël passera sans doute par la cheminée pour déposer vos cadeaux discrètement au pied du sapin. Loin des fêtes de fin d’année, des histoires de cheminées ont parfois alimenté les débats municipaux. 

 

   En effet, en octobre 1868, l’architecte de la Ville signalait au Maire que la cheminée de la maison d’Auguste Viscart située faubourg de Lille était en très mauvais état. Un mauvais état qui pouvait entraîner un incendie et donc menacer la sécurité publique. Le maire Charles Dellisse-Engrand ordonna par un arrêté du 16 octobre 1868 sa démolition. Une démolition qui devait intervenir dans les quarante-huit heures qui suivaient sa notification.

   En juin 1884, Dellisse-Engrand voulait assurer la publicité des séances du conseil municipal. Mais, la cheminée présente dans la salle des délibérations prenait un peu trop de place et gênait l’accueil du public.

    Le Maire, loin d’ordonner sa démolition, décidait de placer des bancs de chaque côté de celle-ci. Et en cas de problème, il était décidé d’ouvrir la salle voisine au public. Une table spéciale était même prévue pour la presse. L’histoire ne dit pas si elle a été placée près de la cheminée pour traiter les sujets parfois brûlants évoqués par les membres du conseil municipal.

 

              Arnaud WILLAY (parution dans La Voix du Nord, le 22 décembre 2013)

 

Légende photo :   Le maire voulait que le public vienne en nombre dans l’Hôtel de Ville au 19ème siècle

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents